En survolant Mons en Barœul on s’aperçoit que la ville est verte, elle respire ! Souhaitant développer sans cesse le « plaisir de vivre en ville » pour chacun, la collectivité instaure dans tous ses projets la nécessité d’une harmonie entre l’habitat, la nature, les espaces et services publics et tous les modes de circulations.

"La ville ne doit pas s’opposer à la nature, elle doit se fondre avec elle. L’architecture et l’urbanisme évoluent en ce sens". Soucieux de cultiver cette modernité la collectivité a souhaité que le schéma urbain de l’évolution du "Nouveau Mons" soit élaboré par un paysagiste. Il vise, pour l’essentiel, à révéler au fil des saisons, sur un axe nord-sud, la coulée verte que constitue l’avenue-parc Sangnier et le mail Carrel.

Tout aménagement d’espace public répond à une exigence forte en matière de qualité paysagère. Les cheminements sont souhaités non seulement pratiques et les plus sécurisés possible, mais aussi agréables à parcourir. La collectivité fait de cette attention une priorité afin de créer partout les conditions d’un réel « plaisir de vivre (et se déplacer) en ville ».

De tout temps, Mons en Barœul s’est caractérisée par la présence de grands espaces verts et la densité de son patrimoine arboricole. Dans l’élaboration de leurs projets à l’occasion du Programme de Rénovation Urbaine, les paysagistes et urbanistes ont opportunément tiré parti de ce trait de caractère répondant ainsi aux exigences environnementales de la ville.

Il est envisagé pour l’avenir de Mons en Barœul de renforcer la fonction des espaces publics en tant que lieux de vies, de respiration et de transition entre les différents quartiers monsois. La trame verte monsoise, sa fréquentation, son appropriation par le plus grand nombre sont des enjeux majeurs. Elle sera, en plus d’un espace de préservation de la biodiversité, un espace à vivre jalonné d’aires de jeux, de bancs, de "prairies de jeux", de jardins à partager…

Respirer c'est aussi agir différemment, durablement. Ainsi, l’appropriation de nouveaux usages et d’écogestes par les habitants est un enjeu prioritaire au cœur d’un plan d’actions mené en étroite collaboration avec de nombreux partenaires. Qu’il s’agisse de conforter le bon usage des nouveaux dispositifs équipant les appartements (robinet thermostatique, économiseur d’eau…) ou d’aider à appréhender de façon nouvelle leur cadre de vi(ll)e à travers les démarches "dessine-moi un écoquartier" ou "des cours aux jardins d'écoles..." les Monsois réinventent leur cadre de vi(ll)e.