Actualités /

Rythmes scolaires rien ne change en septembre prochain…

Un fois n’est pas coutume, nous diffusons ci-après l’intégralité d’une information municipale qui intéressera grand nombre de Monsois. Ce courrier co-signé par Monsieur le Maire et Madame Ledé, adjointe en charge de la vie scolaire et péri-scolaire est adressé, aujourd’hui même, aux parents d’élèves, aux équipes enseignantes et aux délégués départementaux de l’Education Nationale.

 

 

Madame, Monsieur,

 

 

En matière de rythmes scolaires et d’activités périscolaires, l’année 2017-2018 se déroulera à Mons en Baroeul comme l’année qui s’achève.

 

Ainsi, à la rentrée de septembre prochain les élèves monsois iront donc à l’école du lundi matin au samedi midi avec une interruption le mercredi.

 

Il y a plusieurs semaines, avec 17 autres villes de la Métropole Lilloise, nous avions demandé à l’Inspection Académique la prolongation de la semaine de quatre jours et demi dans les conditions actuelles et ce pour 3 raisons :

 

 

 

 

Les 18 villes concernées ont obtenu l’autorisation de prolonger l’application de cette semaine de quatre jours et demi pour l’année scolaire 2017-2018.

 

Depuis :

 

– Les autorités académiques se sont engagées à procéder à ces évaluations des rythmes mis en œuvre en 2013-2014.

 

–  Les élections ont effectivement « rebattu les cartes » au point qu’un décret (paru, il y a quelques jours, le 27 juin) offre la possibilité de demander une dérogation pour revenir à une semaine de quatre jours.

 

 

Compte tenu de l’importance de ce choix, la remise en cause dans la précipitation, du fonctionnement actuel ne nous paraît pas pertinente.

 

D’une façon plus générale :

 

– Nous regrettons ces réformes trop fréquentes. En cas de nouveau changement, ce serait le quatrième en 10 ans ! Les écoles, les élèves, les familles, les collectivités ont, dans le domaine éducatif, besoin de stabilité.

 

– Nous regrettons également le transfert au niveau local des choix d’organisation de la semaine scolaire. C’est une source d’inégalité, de débats sans fin puisque chacun peut avoir sur ce point une approche subjective. De notre point de vue, l’éducation est « nationale » et, comme auparavant, le choix des rythmes scolaires, qu’ils soient hebdomadaires ou annuels devrait être national.

 

Mais, puisqu’il en est désormais ainsi, nous organiserons en janvier 2018 une consultation de l’ensemble des parents d’élèves et des enseignants de la ville en proposant toutes les alternatives administrativement possibles : quatre jours et demi dont le samedi matin, quatre jours et demi dont le mercredi matin, quatre jours pour tous, voire d’autres possibilités préalablement validées par l’Education Nationale…

 

Les enjeux des différents scénarios seront présentés et le choix des familles monsoises sera mis en œuvre, de façon sereine, lors de la rentrée de l’année scolaire 2018-2019.

 

Dans l’attente, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à l’assurance de notre entier dévouement et nous souhaitons de bonnes vacances scolaires à l’ensemble des petits Monsois.